Actualités

Premier comité de pilotage de « Cœur du Languedoc »

Le 12 mai 2016

Cœur du Languedoc regroupe cinq intercommunalités du centre de la nouvelle grande région ; la candidature de cette association à l’appel à projets « Approches territoriales intégrée » (ATI) dans le cadre des attributions de fonds européens 2014-2020, a bénéficié d’une enveloppe record de 3,5 millions d’euros.

Le premier comité de pilotage de l’ATI de Cœur du Languedoc s’est tenu le 12 mai à Agde, en présence des présidents des agglomérations du Grand Narbonne, Béziers Méditerranée, Hérault Méditerranée, et des Communautés de communes de La Domitienne et Lézignan-Corbières-Minervois.

Parmi les projets du territoire du Grand Narbonne soutenus par ces financements européens, la création de l’hôtel d’entreprises portée par Alenis, Socité d'Economie Mixte du Grand Narbonne, bénéficiera de 385 000 € sur un investissement global de 1 541 000 €. Cet hôtel d’entreprises sera implanté sur le Parc Méditerranéen de l’innovation et renforcera l’offre d’accompagnement et de création d’entreprises sur le territoire.

Lors de ce premier comité de pilotage auquel les conseils départementaux de l’Aude et de l’Hérault ont assisté ainsi que Henri Martin, Vice-président du Grand Narbonne délégué aux Grands projets et à la Commande publique et Alain Perea, Vice-président du Grand Narbonne délégué à l’Aménagement économique, l’Aménagement du territoire et à l’Urbanisme, les cinq membres ont validé le programme d’actions prévu pour 2016 qui fera appel aux fonds européens. A également été validé le mode de fonctionnement des instances de gouvernance de l’ATI avec la Région, gestionnaire des fonds européens.

Pour Jacques Bascou, Président du Grand Narbonne « La démarche engagée par les cinq agglos, réunies dans Cœur du Languedoc, montre que la coopération entre nos territoires débouche sur des résultats concrets et tangibles pour notre économie. Cette nouvelle étape permet de mettre en œuvre tous les outils pour concrétiser les projets de développement de notre territoire avec l’aide des fonds européens et de gagner en compétitivité et en attractivité ».