Actualités

Orientations budgétaires du Grand Narbonne pour 2019

Le 24 janvier 2019

Sur la période 2014-2020, le Grand Narbonne a vu ses missions s’élargir à cinq compétences supplémentaires et s’affirme comme une collectivité incontournable du développement du territoire. Ainsi, la Communauté d’agglomération a consacré entre 2014 et 2018, tous budgets confondus, plus de 159 millions d’euros de dépenses d’investissements (travaux). La programmation des investissements jusqu’en 2020 prévoit de réaliser près de 72M€, dont 42,6M€ prévus en 2019, de travaux supplémentaires portant à 231 M€ le montant total des investissements sur la période 2014-2020. Le Grand Narbonne s’impose ainsi comme un investisseur public majeur de l’Aude et de la région Occitanie.

Après le transfert des compétences tourisme et zones d’activités en 2017, gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations en 2018, le Grand Narbonne est désormais en charge depuis le 1er janvier 2019 de la compétence politique locale du commerce. En 2020, la Communauté d’agglomération se verra transférer la gestion des eaux pluviales.

Les orientations budgétaires prévisionnelles de 2019

Malgré un contexte national marqué par une faible croissance, la Communauté d’agglomération poursuit en 2019 une politique d’investissement très ambitieuse avec le lancement, la réalisation ou l’achèvement de projets s’inscrivant dans les objectifs fixés dans le projet de territoire Grand Narbonne 2030. Par ailleurs, le Grand Narbonne mène une gestion rigoureuse et maîtrise ses charges de fonctionnement.

Sur le fonctionnement (prestations, services, charges générales, charges de personnel…)

Sur les investissements

Sur l’autofinancement et la dette
Le budget principal affiche des ratios financiers stables, avec une capacité d’autofinancement nette de 8M€ et une capacité de désendettement de 2,5 ans.

Sur les effectifs et la masse salariale
Les effectifs budgétaires du Grand Narbonne évoluent de +2,63% entre 2018 et 2019, avec une augmentation nette de 2 emplois uniquement selon le bilan des postes pourvus sur la période de référence.
L’évolution de la masse salariale se stabilise quant à elle à 3,81 % sur les cinq dernières années avec une forte diminution en 2018 liée à 5 départs non remplacés.

Les projets 2019

1/ Le Grand Narbonne, territoire de croissance verte, de transition environnementale et énergétique

À travers son projet de territoire, les élus du Grand Narbonne se sont engagés dans le défi d’un nouveau modèle de développement pour répondre aux grands enjeux environnementaux et qui renouvelle nos façons de consommer, produire, de travailler, de vivre ensemble.
- SCOT : 100 000€. Le schéma de cohérence territorial doit être finalisé en 2019. Ce Schéma doit définir la stratégie d’aménagement du territoire pour les vingt prochaines années. Il définit une vision d’avenir pour le territoire autour du positionnement suivant : « innovation et art de vivre sur le littoral de la région Occitanie », avec les axes stratégiques articulés autour d’une structuration des filières économiques, de la préservation de la dimension de proximité des centralités, tant dans la mobilité que dans les ressources, et l’innovation dans l’aménagement pour permettre le développement territorial tout en préservant un cadre de vie exceptionnel et soumis aux risques naturels.

- Lancé en 2017, le « plan glisse du Grand Narbonne » a pour objectif la structuration d’une filière en devenir sur le territoire.

En 2019, le projet d’hôtel d’entreprises / fablab dédié à cette filière va être lancé (300 000€).

- 2018 a été marquée par la mise en service du centre de tri de l’Écopôle Suez / Grand Narbonne grâce à un investissement du Grand Narbonne de 9,2M€. Ce nouvel outil et le partenariat avec le Covaldem ont permis de mettre en application de nouvelles consignes de tri le 1er janvier : tous les emballages vont désormais dans le container jaune du recyclage. Objectif : limiter l’enfouissement des déchets en augmentant de 10% la part des déchets recyclables.

- La gestion de l’eau sur le territoire. En 2019, le Grand Narbonne va réaliser et mettre en service la station d’épuration de Raïssac-Villedaigne (1,5M€ HT) et lancer celle d’Argeliers-Mirepeïsset (3,7 M€ HT au total, dont 700 000€ en 2019).
Par ailleurs, près de 7M€ de travaux vont être réalisés sur les réseaux d’eaux potable et d’assainissement en 2019. Enfin, les études pour la réutilisation des eaux usées en sortie de station d’épuration pour les activités agricoles et résidentielles se poursuivent.

- Le programme Grand Narbonne Agriculture, adopté en juillet 2017, va se poursuivre en 2019 avec notamment : les travaux d’aménagement (plus de 800 000€) du domaine de Ribayrot pour en faire un espace test agricole consacré au maraîchage permettant l’installation de nouveaux agriculteurs. La valorisation des friches agricoles publiques, entamée en 2018 en partenariat avec la Chambre d’agriculture et onze communes volontaires, va se poursuivre en 2019.

- Poursuite de l’installation de bornes électriques (à ce jour 35 sont en service) : 22 000€ prévus en 2019.

2/ Le Grand Narbonne, territoire de convergence des mobilités

- Aux côtés de la Région Occitanie, chef de file du projet, le Grand Narbonne participe à hauteur de 30 millions d’euros (dont 7 millions en 2019) sur un total de 210 millions à l’extension du port de Port-la-Nouvelle, projet porteur de fort développement économique, notamment dans la perspective des projets d’éoliennes en mer.

- Plan de prévention des risques technologiques de Port-la-Nouvelle : dans le cadre de la mise en oeuvre des procédures prescrites par le PPRT approuvé en 2014, concernant notamment les modalités de mise en sûreté relatives au bâtiment « des prestataires » et l’indemnisation qui en découle, l’État va enclencher la procédure de séquestre et prévoit un appel de fonds en conséquence auprès des différents contributeurs, dont un montant de 291 000€ en 2019 auprès du Grand Narbonne.

- Modernisation de l’aéroport de Carcassonne. Près de 500 000€ en 2019 investis par le Grand Narbonne et 566 000 € prévus en fonctionnement. Au total, à travers la convention liant le Grand Narbonne à l’aéroport, la Communauté d’agglomération a participé à hauteur de 1,8M€ en investissement et 2,7M€ en fonctionnement entre 2011 et 2019 à ce projet.

- Ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan : 180 000€ en 2019 au titre du foncier et des études. Il s’agit du dernier paiement sur la totalité des 1,6 M€ à la charge du Grand Narbonne pour études et acquisitions préalables, en l’attente d’orientations pour la suite.

- Ligne Narbonne-Bize : 259 000€. La section de ligne Narbonne Bize comprise entre Narbonne et l’Installation Terminale Embranchée ORANO, d’une longueur d’environ 4 km, est actuellement exploitée pour assurer la desserte d’ORANO. Une partie du matériel ferré étant obsolète, il est nécessaire de procéder à des travaux de réhabilitation. La SNCF finance seule et lance également une étude économique pour étudier les potentialités de ligne au-delà de la section en travaux, vers le Nord jusqu’à Bize.

- Rocade Est de Narbonne : aux côtés du Conseil départemental de l’Aude, le Grand Narbonne contribue à la réalisation de cet axe routier qui parachèvera le contournement de Narbonne. 2,25 millions d’euros investis par le Grand Narbonne au total dont 900 000€ en 2019.

- Lancée en 2016, la délégation de service public concernant les transports en commun a permis d’améliorer la desserte des 37 communes. Dès le mois de mars 2019, le Grand Narbonne met en place la billettique dans l’ensemble de ses bus. Un dispositif qui permettra de mieux connaître les usages des voyageurs et d’adapter précisément l’offre de Citibus aux besoins. Par ailleurs, la mise en place de la vidéo-protection dans les bus va être étudiée pour les lignes urbaines (bus circulant dans Narbonne) pour un montant de 100 000€.

- L’effort conséquent pour l’aménagement de pistes cyclables engagé depuis 2003 (500 000€ par an) et accentué en 2018 (1M€ investis) se poursuit en 2019. Trois projets sont prévus : la liaison Cuxac-d’Aude (Moussoulens) / Narbonne (Raonel), Leucate entre la gare de La Franqui et le spot de kite surf et la poursuite du projet d’aménagement de voies de circulations douces à Narbonne, cette fois-ci entre le quartier de Saint-Jean Saint-Pierre et le centre-ville. Ces trois projets représentent un investissement de 1,1M€.

3/ Le Grand Narbonne, territoire d’innovation économique et d’emplois

- Très haut débit : le Grand Narbonne contribue pour couvrir l’ensemble des communes du territoire d’ici 2020, au total ce sera 3,3M€ investis par le Grand Narbonne dont 1M€ prévus en 2019.

- Réhabilitation du parc des expositions : 125 000€ en 2019 pour les études préalables et le concours d’architecte. Les élus du Grand Narbonne, confortés par des études d’opportunité menées en lien avec les chambres consulaires et les entreprises, ont souhaité développer l’activité du parc des expositions avec le tourisme d’affaires pour répondre aux demandes croissantes non contentées de jauge entre 200 et 800 places. Le Grand Narbonne va donc réaliser des travaux d’aménagement importants avec la création d’un nouveau hall d’environ 1 000 m². Les travaux ont été estimés à 6M€. À terme, il est prévu que le chiffre d’affaires du parc ait doublé, ne nécessitant plus de subvention d’équilibre de la collectivité. Des synergies commerciales doivent être définies avec la ville de Narbonne dans le cadre de la création de la salle multimodale afin d’optimiser la coordination de l’offre du territoire.

- Nouveau projet en 2019 : l’aide à l’immobilier et foncier d’entreprises. À l’image des collectivités voisines et afin de pouvoir attirer des entreprises, le Grand Narbonne va proposer aux investisseurs exogènes une aide complémentaire pour leur installation sur le territoire. 150 000€ sont prévus en 2019.

- Après l’inauguration de l’hôtel d’entreprises du Parc méditerranéen de l’innovation en fin d’année 2018 (1,5M€), le Grand Narbonne offre désormais de nombreux outils et un parcours complet d’accompagnement au service de la création d’entreprises (couveuse, pépinières, hôtels d’entreprises). Objectif en 2019 : développer des programmes d’accélérateur de croissance d’entreprises, notamment sur les filières clé du territoire (gaz renouvelables, EnR, viti-viniculture, sports nautique de glisse et vent), un community lab (mutualisation de moyens technologiques) entre les laboratoires et des entreprises. Dans les trois pépinières et couveuses du Grand Narbonne (Innovéum, Eole, Nucléum), ce sont plus de 80 entreprises qui sont suivies et accompagnées avec plus de 140 emplois générés. Tous les ans le Grand Narbonne subventionne ces équipements à hauteur de 400 000€ en fonctionnement. Sur les zones d’activités, ce sont plus de 30 entreprises pour une centaine d’emplois environ que la Communauté d’agglomération a pu aider et accompagner, avec un nombre croissant d’établissements sur les zones communautaires (1383 en 2016, 1531 en 2017 et 1538 en 2018).

- Après son ouverture au public en 2014, la création d’un espace de co-working, d’un fablab et d’un hôtel d’entreprises en 2017, d’une salle de créativité et le lancement d’une formation de créateur numérique en 2018, IN’ESS va consolider sa dynamique en 2019 en mettant en oeuvre de nouveaux partenariats avec Enedis et Vinci qui souhaitent utiliser les lieux et les services proposés par le Grand Narbonne.

- En 2019, le Grand Narbonne, associé à Pôle Emploi et la Mission locale jeunes va organiser pour la première fois son propre salon emploi et formation le 27 mars au parc des expositions.

- Depuis le 1er janvier, le Grand Narbonne s’est vu transférer une nouvelle compétence suite à la loi NOTRe : la politique locale du commerce. 100 000€ y seront consacrés en 2019 notamment via le versement d’aides aux activités commerciales de proximité et de circuits courts selon un règlement général d’intervention. Le Grand Narbonne accompagnera les communes inscrites dans le programme de redynamisation commerciale des centres bourgs, en synergie étroite avec les actions déjà menées par ailleurs sur la requalification et la revitalisation des centres anciens.

- En 2019, 500 000€ sont prévus pour acheter des terrains destinés à l’implantation d’entreprises dans les secteurs stratégiques.

- Le travail important de création et de requalification des zones d’activités se poursuit en 2019 avec des investissements prévus à hauteur de 8,8M€ :

2 150 000€ pour l’achat de terrains : achat de « dents creuses » afin d’optimiser l’occupation et requalifier certaines zones d’activités (660 000€) ; achat d’un bâtiment sur la zone de la Condamine à Coursan (1,3M€).

5 350 000€ pour l’aménagement de zones stratégiques : poursuite du pôle santé et son extension vers Névian avec l’installation d’une première entreprise en 2019 (société STEF, 14 M€ de chiffre d’affaires avec plus de 70 emplois maintenus sur le territoire et un recrutement potentiel jusqu’à 60 nouveaux emplois).

1 301 000€ pour la requalification / études / travaux dont lancement des études pour la création d’une zone sur La Palme (300 000€) ; travaux de requalification sur la zone de la Coupe à Narbonne (400 000€).

4/ le Grand Narbonne, territoire d’une nouvelle offre touristique

- Le Grand Narbonne a décidé de créer un EPIC pour exercer la compétence tourisme. En 2018, Grand Narbonne Tourisme a obtenu le classement en catégorie 1. Pour 2019, une subvention de 1,5M€ du Grand Narbonne est prévue pour le fonctionnement de l’Epic, ainsi que 62 000€ en investissement pour des ressources nouvelles technologies et de médiation numérique (équipements virtuels immersifs: casques virtuels, web cams).

Les actions 2019 sont axées sur la poursuite d’actions de formation pour améliorer encore la qualité d’accueil des points d’information touristique, l’organisation de balades gourmandes, la création d’un événement vis-à-vis des socioprofessionnels, des petits-déjeuners presse et la revalorisation des insertions locales.

Il s’agit également du maintien des actions thématiques par saison, avec l’ajout d’une campagne hiver et une présence sur les salons. Une action à destination des bloggeurs pour toucher la génération Z (18/24 ans) sur les réseaux sociaux est prévue.

Un travail sur la stratégie « glisse durable » en partenariat avec le PNR, ainsi qu’un positionnement de la destination sur l’aéroport de Carcassonne sont budgétés. Du ciblage webmarketing est prévu pour accentuer une campagne littoral famille.

Aménagement du hameau du Somail : suite à la création de la zone d’activité touristique du hameau, les travaux vont y débuter en 2019 pour un montant de 1,6M€ : création d’une aire d’accueil derrière la maison Bonnal et aménagement de la parcelle « le petit bois ».

Grand Castelou : 150 000€. La Ville de Narbonne porte le projet de valorisation écotouristique du domaine du Grand Castelou, avec le Conservatoire du Littoral, propriétaire du site et le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée qui en est gestionnaire. Ce projet est mené en partenariat étroit avec la communauté d’Agglomération du Grand Narbonne, le Département de l’Aude, la Région Occitanie et l’État. Cette opération d’envergure s’articule avec les autres sites touristiques, notamment Narbo Via, et permettra d’en faire un équipement repère du territoire de la Narbonnaise. Au total, le Grand Narbonne participe à hauteur de 350 000€ sur cet équipement.

5/ Le Grand Narbonne, territoire d’accueil et de culture

- Depuis 2014, le Grand Narbonne a participé financièrement à la construction de plus de 1400 logements sociaux sur son territoire. En 2019, 750 000€ sont prévus pour cette action. S’ajoute à ce soutien aux logements sociaux, la participation du Grand Narbonne pour le projet de rénovation urbaine de la cité des Peupliers à Narbonne : 500 000€ en 2019. Par ailleurs, l’opération programmée d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (OPAH RU) prend fin au 1er trimestre 2019 : 190 000€ ont été prévus pour le financement des derniers dossiers.

De nouvelles aides pour l’amélioration de l’habitat ont été décidées pour les particuliers de toutes les communes : 700 000€ ont été prévus auxquels s’ajoutent 80 000€ de prime de réhabilitation thermique dans le cadre de Rénov’Habitat. Le Grand Narbonne développe les aides RénovHabitat pour permettre aux habitants de mieux vivre dans le logement. Une enveloppe de plus de 700 000€ est ainsi prévue en 2019 pour financer les aides à la réhabilitation du patrimoine ancien (notamment les façades), le maintien à domicile des personnes âgées, la rénovation énergétique et la lutte contre l’habitat indigne. Par ailleurs, 250 000€ sont prévus pour l’achat de biens dans le cadre de la mission centres anciens.

- Coeurs et traversées de village : ce fonds de concours est attribué aux communes du territoire pour soutenir les projets d’aménagement des bourgs et entrées de village. En moyenne, 500 000€ sont attribués tous les ans. En 2019, afin de répondre aux demandes des communes et de compenser le désengagement annoncé par le Conseil départemental de l’Aude de son aide aux communes en 2019 en raison de la nécessité de consacrer ses moyens aux traitements des inondations d’octobre dernier, le Grand Narbonne a décidé exceptionnellement de tripler l’enveloppe de ce fonds de concours : 1,5M€.

- À travers la politique de la ville, et grâce à un partenariat avec l’État et le musée de la Villette à Paris, le projet « Micro-Folies » va être déployé au sein d’In’ess : un musée numérique réunissant plus de 500 chefs-d’oeuvre de huit institutions et musées nationaux à découvrir sous forme digitale (tablettes, écrans géants, réalité virtuelle…)

- Pour poursuivre, le développement du réseau de lecture publique (23 médiathèques / bibliothèques adhérentes), le Grand Narbonne va mettre en place une navette permettant le transport des documents entre les bibliothèques du réseau afin de les rapprocher des usagers.

- Durant l’été 2019, le Conservatoire va connaître des travaux importants de modernisation, notamment avec sa mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite : 1,2M€.

- Crématorium : lancement des études préalables à la réalisation du projet.

- 900 000€ sont prévus pour l’entretien des bâtiments du Grand Narbonne auxquels s’ajoutent 200 000€ dédiés à la sécurisation des bâtiments accueillant du public, en raison des événements qui se sont déroulés sur le territoire national et local ces derniers mois : attentats, contestations notamment.

- Le Théâtre + Cinéma Scène nationale Grand Narbonne va également connaître des investissements importants avec le remplacement de la scène de la salle rouge (200 000€) en plus des 100 000€ que le Grand Narbonne consacre chaque année à l’investissement courant. Le Grand Narbonne reste le premier partenaire du Théâtre avec une subvention de fonctionnement de 900 000€. Par ailleurs, suite au transfert du parvis par la ville de Narbonne à la Communauté d’agglomération, le Grand Narbonne va procéder très rapidement aux travaux de réfection du parvis pour un montant de 500 000€, qui s’inscrit dans le programme d’ensemble de 13M€ visant à requalifier et améliorer les abords de Narbo Via. Programme pour lequel la Communauté d’agglomération concèdera un investissement global de 3,75M€, à parité avec la Région et la ville de Narbonne, se répartissant dans la maîtrise d’ouvrage ou la participation à plusieurs opérations distinctes concourant à la mise en valeur du futur quartier.

- En 2019, l’Espace de liberté fête ses 30 ans et poursuit le programme ambitieux de modernisation entamé il y a plusieurs années. En 2019, près de 2,8M€ de travaux vont être réalisés : 660 000€ pour le traitement de l’air, 210 000€ pour les travaux de mise en conformité du désenfumage du bowling et 1,82M€ pour la création d’un water jump en extérieur.