En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Aménagement du territoire

Le 27 janvier 2020
Page de garde SCOT Grand Narbonne 2020-2040

Lors du conseil communautaire du 16 janvier 2020, les élus communautaires du Grand Narbonne ont adopté à l’unanimité le SCoT (Schéma de cohérence territoriale) de la Communauté d’agglomération intitulé « Innovation et art de vivre sur le littoral de la Région Occitanie », un document d’aménagement du territoire pour les vingt ans à venir (2020-2040).

Comment concilier les activités économiques, l’évolution démographique (1000 habitants supplémentaires par an en moyenne sur 20 ans), les besoins en logement et transport tout en préservant l’environnement, les paysages, les ressources naturelles et en tenant compte des risques naturels et climatiques ? Le Schéma de cohérence territoriale du Grand Narbonne est une feuille de route pour les vingt prochaines années préconisant des recommandations pour un développement du territoire équilibré, harmonieux et durable.

Fruit d’un important travail de concertation et de co-construction avec de nombreux partenaires, dont la Direction Départementale des territoires et de la mer (DDTM), le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée et les 37 communes du Grand Narbonne, le SCoT préconise des recommandations d’aménagement du territoire à destination des élus, des entrepreneurs, des porteurs de projets, tous secteurs confondus, désireux de s’installer ou de se développer sur le territoire.

La Communauté d’agglomération étant engagée dans la transition écologique et la croissance verte, le SCoT du Grand Narbonne s’inscrit dans une démarche forte de développement durable qui vise à préserver et à améliorer le cadre de vie des habitants actuels et à venir. Limiter la consommation des espaces, ne pas bétonner les sols, redonner leur place aux piétons et aux cycles, favoriser d’autres mobilités, préserver la ressource en eau, figurent parmi les principales prescriptions du SCoT. Elles se déclineront concrètement dans les cahiers d’application autour des thématiques de la biodiversité et des énergies renouvelables, de l’agriculture, de la santé, de la mobilité, de l’eau et des risques naturels, des centres anciens.

Deux exemples :
- Le SCoT préconise de limiter la consommation des espaces naturels et recommande de diviser par deux la surface nécessaire à la construction de logements. Concrètement, il s’agira de limiter à 27 hectares par an la surface à consacrer à la construction de nouveaux logements et à privilégier les réhabilitations dans les centres anciens.
- Concernant la question de l’aménagement, le SCoT préconise la désimperméabilisation des sols. Objectif : favoriser l’infiltration des eaux de pluie, protéger la biodiversité, réduire les coûts des réseaux d’évacuation des eaux pluviales.

Pour Michel Py, Vice-président du Grand Narbonne délégué à l’Aménagement du territoire et à l’Urbanisme, « le SCoT du Grand Narbonne est un document de référence qui a nécessité un travail de longue haleine et l’implication de très nombreux partenaires. Son élaboration a par ailleurs, été saluée par le commissaire enquêteur au terme de l’enquête publique. Le SCoT du Grand Narbonne est un document innovant qui prend en compte de nombreux axes liés au développement durable, avec, au cœur de ses préoccupations, la qualité de vie du citoyen et de son environnement et l’avenir du territoire. »

À noter que le SCoT a été approuvé en conseil communautaire le 16 janvier dernier. Suite à cette approbation, l’Etat a deux mois pour instruire le dossier au titre du contrôle de légalité.

SCoT 2020-2040 du Grand Narbonne : consulter le document de référence.