En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Deux agents du Grand Narbonne portent secours à un couple lors d'un incendie à Villedaigne

Le 11 mars 2021

Photo : les agents Martial Melich et Abdellah El Farouqy

À la suite de l’incendie qui s’est déclaré mercredi 10 mars à Villedaigne et au cours duquel deux agents de la Régie des eaux du Grand Narbonne se sont illustrés par leur courage, le Président du Grand Narbonne, Me Didier Mouly, tient à les remercier : « Sensible à l’héroïsme dont ont fait preuve Messieurs Martial Melich et Abdellah El Farouqy en sauvant ces deux personnes acculées par les flammes, je les félicite. »

Michel Jammes, Vice-Président du Grand Narbonne en charge du Grand cycle de l’eau, Eau potable et assainissement, Gemapi et Gestion urbaine des eaux pluviales, déclare : « Je suis particulièrement fier de leur attitude, qui leur fait honneur mais fait également honneur au Grand Narbonne et au service de l’Eau. Je tiens à vivement les féliciter et à les remercier pour leur geste de courage et de bravoure. »

Guillaume Heras, Vice-Président en charge notamment des ressources humaines, assure, quant à lui : « Leur acte est d’autant plus grand qu’il est spontané : ils n’ont pas hésité à dépasser leurs fonctions et à se mettre en danger pour sauver la vie d’autrui. Ils sont admirables et le Grand Narbonne les honorera comme il se doit. »

Mercredi 10 mars, Martial Melich et Abdellah El Farouqy étaient en intervention à Villedaigne lorsqu’un incendie s’est déclaré. Alertés par la fumée, ils se sont immédiatement rendus sur place et ont porté secours aux deux occupants qui appelaient à l’aide depuis le premier étage de la maison.
Avec le soutien d’un pompier volontaire, les deux agents ont placé un trampoline sous la fenêtre du premier étage. Cependant, les deux personnes n’ont pas pu sauter dans le vide. Abdellah El Farouqy, depuis le rebord de la fenêtre du rez-de-chaussée, a alors pu faire descendre les deux occupants avec l’aide de Martial Melich, avant l’arrivée des secours, des pompiers et de la gendarmerie.