En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus.

Actualités

Des ruches connectées sur le site de Geyssières

Le 26 mai 2021

Photo (de g. à d.) :
Frédéric Salin, directeur de territoire Aude Veolia, Alain Vico, Adjoint au maire de Narbonne délégué à la transition écologique, Michel Jammes, Vice-Président du Grand Narbonne délégué au grand cycle de l’eau, Jean-Marie Monié, Vice-Président du Grand Narbonne délégué à la transition écologique, Jennifer Delprato, apicultrice, Maître Didier Mouly, Président du Grand Narbonne, et Christophe Galvez, responsable stratégie innovation Veolia.

Sur le site de Geyssières, qui abrite le principal réservoir d’eau potable de la ville de Narbonne, les abeilles ont désormais un coin rien qu’à elles. Trois ruches et leurs essaims viennent d’y être installées avec pour objectifs la préservation de la biodiversité et la protection des ressources naturelles.
À l’origine de cette initiative : la Communauté d’agglomération du Grand Narbonne et Veolia.

Face à la surmortalité des abeilles, le Grand Narbonne et Veolia ont choisi d’implanter le programme API-SMART afin de participer à la préservation des abeilles (dont la santé constitue un bio-indicateur de la qualité de l’eau, de l’air et de la flore) et intensifier l’action de pollinisation qui est indispensable à la survie de l’agriculture.

Ce programme a pour ambition de participer à la réimplantation et à la prolifération de ruchers sur nos territoires tout en exploitant le potentiel des nouvelles technologies pour faire de l’abeille le bio-indicateur naturel des actions pour la biodiversité.

API-Smart consiste à équiper les ruches de capteurs connectés dont les données sont croisées avec d’autres données environnementales (météo, qualité de l’air, faune et flore…). L’analyse en temps réel de celles-ci permet de fournir un bilan de santé des abeilles et de définir l’état environnemental du lieu où sont localisées les ruches.

Une démarche pédagogique pour sensibiliser et former les plus jeunes

Cette initiative permettra la sensibilisation des scolaires au grand cycle de l’eau, puisque le site de Geyssières abrite le principal réservoir d’eau potable de la ville de Narbonne, et à l’importance de la sauvegarde des abeilles.

Préserver les sentinelles de l'environnement est indispensable

« Les abeilles sont la clé de voûte de notre sécurité alimentaire. Nous avons mis toutes les chances de notre côté pour que leur installation se passe bien », explique Sylvie Cahu, Manager du Service Usines du Grand Narbonne de Veolia. « Nous allons désormais suivre leur développement et leur bonne santé grâce aux mesures en continu et espérons une première production de miel l’année prochaine. »

Les ruches sont entretenues par une apicultrice locale, aidée dans sa tâche par les agents de Veolia dédiés au Grand Narbonne, le délégataire du service public de l’eau potable sur ce périmètre. Ces derniers sont spécialement formés pour les soins aux essaims et leur surveillance.
La Communauté d’agglomération pourra déguster la première production des ruches d’ici l’été 2022.

« L’implantation de ruches sur le site de Geyssière s’inscrit dans les actions en faveur de la transition écologique engagées par la Communauté d’agglomération : économie de la ressource en eau avec notamment le projet Irrialt’eau et la réutilisation de l’eau traitée en sortie de station d’épuration, désimperméabilisation des sols, soutien aux circuits-courts, ou encore le développement de l’intermodalité et des moyens de déplacements alternatifs à la voiture individuelle. L’observation de ces sentinelles de la biodiversité sera riche d’enseignement sur l’évolution de la qualité de notre environnement », souligne Didier Mouly, Président du Grand Narbonne.