Actualités

Le Grand Narbonne inaugure la centrale solaire installée à la station d’épuration d’Armissan-Vinassan

Le 04 octobre 2022

Dès 2019, l'agglomération a lancé des études pour déployer des solutions basées sur les énergies renouvelables et répondre notamment aux besoins des stations d’épuration dont les process de traitement sont très énergivores.

Photo (de g. à d.) : Benjamin Assié, Conseiller régional, Victor Fuertes, 1er Adjoint au Maire de Vinassan, Gérard Lacombe, Maire d'Armissan, Jean-Marie Monié, Vice-Président du Grand Narbonne en charge de la transition écologique, de la croissance verte et du développement durable, Guy Clergue, Vice-Président du Syaden (Syndicat audois d'énergies & du numérique), et Michel Jammes, Vice-Président du Grand Narbonne en charge du grand cycle de l’eau, eau potable et assainissement, GEMAPI, et gestion des eaux pluviales urbaines au sens de l’article L2226-20 du Code général des collectivités territoriales.

Engagé dans la transition énergétique, le Grand Narbonne favorise le déploiement des énergies renouvelables sur son territoire dans l’objectif de devenir territoire à énergie positive d’ici 2050.
Ainsi, la communauté d’agglomération a équipé deux stations d’épuration de grande envergure (Armissan-Vinassan et Marcorignan-Névian) de trois centrales solaires. Cette action, d’un montant global de 291 317 € s’inscrit dans le cadre du Plan Climat Air Énergie Territorial co-porté avec le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée. Elle s’inscrit également dans le programme de l’Approche territoriale intégrée (ATI) Cœur du Languedoc et bénéficiera de fonds FEDER à hauteur de 135 995 €. L’énergie renouvelable produite est utilisée pour les besoins des deux stations d’épuration, ce qui permettra de réduire leur facture énergétique.

Le choix s’est porté sur la création de centrales solaires photovoltaïques équipées de panneaux Voltec, de fabrication française.
Les chantiers ont débuté en juin 2021 et comprenaient une phase de préparation, terrassement, installation des panneaux et de mise en fonctionnement. Les centrales solaires sont opérationnelles depuis fin mars 2022.

18% d’énergie renouvelable pour la station d’épuration d’Armissan-Vinassan

La station d’épuration intercommunale d’Armissan-Vinassan, d’une capacité de 7300 équivalents habitants, consomme 386 MWh par an (soit la consommation moyenne annuelle de 170 personnes). Afin de limiter la consommation électrique et réduire la facture énergétique, cette station d’épuration a été équipée d’une centrale solaire au sol d’une puissance de 67 kWc, comprenant 204 panneaux photovoltaïques.
Grâce à la production d’énergie renouvelable de la centrale solaire, près de 18% des besoins en énergie nécessaire au fonctionnement de l’équipement (soit 70 MWh/an) sont couverts.
Cette autoconsommation permettra d’économiser plus de 9 000 € par an.

Coût du chantier de la centrale solaire d’Armissan-Vinassan : 123 700 € HT (dont 2 années de maintenance)
Financeurs : Grand Narbonne (63 447 €) FEDER (60 253 €)