Je réduis mes déchets

Je prends en compte ces 5 règles pour réduire mes déchets

1. Je refuse les objets superflus dont je peux me passer (publicité, objets promotionnels, gadgets, produits à usage unique…).

2. Je réduis mes besoins en adoptant des objets réutilisables, en évitant les suremballages, en simplifiant mon quotidien pour acheter seulement les produits essentiels, en prenant soin de mes affaires et en les réparant, en achetant d’occasion, en louant, en donnant.

3. Je réutilise tout ce qui peut l’être en donnant une seconde vie aux objets avant de les trier ou de les jeter (contenants en verre, sac en tissus, matériels scolaire ou de bureau…).

4. Je recycle le verre, papiers, cartons, plastiques, tissus… afin que les produits puissent être valorisés en matière ou en énergie. Cela protège les ressources terrestres.
Guide du tri Grand Narbonne (PDF - 3.2 Mo).

5. Je composte mes déchets organiques (restes alimentaires, cartons, papiers, herbes et feuilles du jardin…) pour les transformer en engrais et réduire mon utilisation de sacs poubelles.
Guide du Grand Narbonne « Composter c’est agir pour l’environnement » (PDF - 2.4 Mo).

Je vise le zéro déchet

Plus de 75% des déchets marins sont en plastique et 80% proviennent des activités à terre. Viser le zéro déchet, c’est protéger la planète en évitant de la polluer et en réduisant l’exploitation de ses ressources.

- Je favorise les produits réutilisables (gourde, sac de course en toile, contenant en verre…) et je dis stop aux produits à usage unique (verre plastique, sopalin, film plastique/alu…).

- J’achète mes produits en vrac (alimentation, cosmétique…).

- Pour mes produits de ménage et d’hygiène : je les achète solides (sans emballages plastiques) ou je les fabrique (dans des contenants réutilisables). Je favorise les matériaux naturels (éponge végétale, brosse à dent en bois…).

- Meuble, électroménager, outil de bricolage/jardinage, livre, vêtement… : j’achète d’occasion, j’emprunte, je prête, je répare plutôt que de jeter.

Pour aller plus loin : Guide ADEME « Livret de recette zéro-déchet » (PDF - 2.1 Mo).

J’évite le gaspillage alimentaire

En France, le gaspillage alimentaire reste d’actualité : 20 à 30 kilos de produits alimentaires sont jetés par an et par ménage, le tiers de la production mondiale de nourriture est gaspillée.

- Je fais une liste de courses en fonction de mes repas.

- Je respecte la chaîne du froid et je conserve les aliments à la bonne température.

- Je fais la différence entre À consommer de préférence avant (le) et À consommer jusqu'au.

- J’utilise les restes. De nombreuses recettes savoureuses sont disponibles sur Internet.

Pour aller plus loin : Guide ADEME « Manger mieux, gaspiller moins » (PDF - 1.3 Mo).

Je trie mes déchets

Pour réduire le poids de ma poubelle, je dois systématiquement me poser la question : ce déchet est-il recyclable ? Et dans l'affirmative le déposer dans les points de collecte adaptés.

- Dans le bac jaune : papiers, emballages (carton, métallique, plastique, polystyrène…), bouteilles et flacons plastiques, films plastiques, toutes les barquettes même le polystyrène, tous les pots et boîtes en plastique, tous les sacs et sachets.

- Dans le bac à verre : tous les objets en verre (bouteille, pot, bocaux…).
Le saviez-vous : Le verre se recycle à 100% et à l’infini !

- Dans les 130 bornes de collecte des textiles : les vêtements, linge de maison, chaussures par paire, les accessoires, le tout enfermé dans des sacs.

Pour aller plus loin : Guide du tri Grand Narbonne (PDF - 3.2 Mo).

Déchèteries sur le territoire du Grand Narbonne

Les 18 déchèteries du Grand Narbonne vous accueillent et vous permettent de trier et valoriser les déchets verts et encombrants, le mobilier, les cartons, les appareils électriques et électroniques, piles, néons, fers, huiles, déchets toxiques… qui seront ensuite triés et valorisés.
Toute l'information pratique sur les déchèteries communautaires du Grand Narbonne.

Je composte

Composter permet de valoriser des déchets. Transformés en engrais, c’est l’idéal pour le jardin.

Je peux réduire jusqu’à 27 % ma poubelle ! Je peux composter mes déchets de cuisine (café, thé, épluchures, coquilles, restes de repas…), du jardin (herbes, plantes, fleurs fanées, feuilles…), du quotidien (essuie-tout, mouchoirs, carton alimentaires…).

Je peux composter en faisant un tas dans mon jardin, en disposant d’un bac à compost, d’un lombricomposteur ou dans un composteur collectif. Le Grand Narbonne propose un composteur à partir de 10 €.

Je pense à oxygéner mon compost (brassage hebdomadaire) et je conserve un bon équilibre entre les apports de matière humide et sèche.  
Guide du Grand Narbonne « Composter c’est agir pour l’environnement » (PDF - 2.4 Mo).

J’appose un "stop pub" sur ma boîte aux lettres

Un foyer français reçoit en moyenne 40 kg de publicités papier chaque année !

Pour réduire les déchets papier, je peux refuser de recevoir de la publicité, des catalogues.
Je pose un autocollant « STOP PUB » ou j’inscris sur ma boîte aux lettres que je ne souhaite pas recevoir de publicités.
Pour en savoir plus ou télécharger un « STOP PUB », voir la page « stop pub » du ministère de la transition écologique et solidaire.

Je limite mes impressions

25% des documents sont jetés seulement 5 minutes après avoir été imprimés

Mes questions réflexes avant de lancer une impression :

- Ai-je réellement besoin d’imprimer ce document, notamment les mails ? Non, je note l’information sur un post-it ou dans mon cahier.

- Ai-je besoin de n’imprimer qu’en recto ? Non, je choisis le mode recto verso.

- Ai-je besoin d’imprimer en pleine page ? Non, je choisis une option deux feuilles par page ou plusieurs diapositives par page.

- Ai-je besoin d’imprimer en couleur ? Non, je choisis une impression en niveaux de gris.

Je pense à réutiliser le verso de ma feuille en tant que brouillon et je mets au bac jaune les documents dont je n’ai plus l’utilité.